Pourquoi vacciner ?

POURQUOI VACCINER SON CHAT ?

Faire vacciner son chat, c’est le protéger de maladies contagieuses affectant gravement sa santé et pouvant même entraîner sa mort. La vaccination permet de stimuler les défenses immunitaires de l’organisme contre les agressions microbiennes ultérieures. C'est une prévention essentielle.



Il existe 4 vaccins contre les maladies contagieuses qui représentent un réel danger pour le chat. Le geste simple que représente la vaccination, peut lui éviter le pire. La vaccination est obligatoirement effectuée par un vétérinaire.

Le Coryza : il représente la moitié des infections félines et particulièrement chez les sujets fragiles (chatons et chats âgés). Le coryza peut entrainer la mort. C’est une maladie qui associe virus et bactérie. Elle touche toute la sphère bucco pharyngée provoquant éternuements, écoulement nasal, toux, respiration difficile, conjonctivite et même ulcères de la cornée accompagnés d’une forte fièvre. C’est une maladie extrêmement contagieuse et invalidante puisqu’elle peut devenir chronique. La vaccination fournit une excellent protection.

La Chlamydiose : c’est une maladie qui touche particulièrement les yeux du chat et principalement les chats vivant en collectivité

Le Typhus : Maladie virale extrêmement contagieuse qui touche en premier lieu, le chaton. Mais elle s’attrape à tout âge. Les symptômes sont diarrhées avec présence de sang, vomissements, douleurs et forte fièvre.. Le virus est extrêmement résistant aux désinfectants et il peut infecter un chat plusieurs semaines ou mois après le passage d’un chat infecté . C’est une maladie souvent mortelle.

La Leucose (FeLv) : c’est une maladie virale que l’on peut apparenter à une leucémie mais contrairement à la leucémie, la leucose est extrêmement contagieuse. Le chat peut attraper la leucose par le sang (plaie) mais aussi par la salive, les larmes, les urines. L'accouplement favorise la transmission de la maladie. Le chat peut être séropositif et être contagieux pendant des années sans présenter de symptômes qui apparaissent bien souvent quand plus aucun traitement est efficace. La meilleure des protections reste la vaccination, même si elle n'est pas efficace à 100%.

La rage : longtemps obligatoire, cette vaccination reste préconisée. Elle est toujours obligatoire si vous emmenez votre chat en camping, en garderie, en exposition, à l’Etranger ou dans certains départements Français (Corse et Est de la France). La rage est contagieuse pour l’homme. La vaccination consiste en une seule injection la première année à l’âge de trois mois puis un rappel annuel est nécessaire pour maintenir la protection. La vaccination antirabique n'est officiellement reconnue que si l'animal est identifié (puce ou tatouage). Un certificat de vaccination portant son numéro d'identification vous sera remis le jour de la vaccination. Pour que la vaccination reste valable, il est impératif de faire effectuer un rappel annuel.

 

DOIT-ON VACCINER UN CHAT QUI NE SORT PAS?

Le chat qui n'a aucun contact avec le milieu extérieur n'est pas à l'abri de certains virus. En effet, le propriétaire et les visiteurs peuvent transporter des germes sous leurs semelles et les introduire au domicile. C'est pourquoi il est conseillé de vacciner son chat au moins contre le typhus et le coryza.

 

DOIT-ON VACCINER UN CHAT AGE ?

On pourrait penser que le chat âgé, vacciné plusieurs fois, est définitivement immunisé contre les maladies. C’est peu probable car, comme toute autre espèce, le chat voit s'affaiblir progressivement ses défenses immunitaires et peut donc tomber malade.

Bien souvent arrêter les vaccinations signifie arrêter la visite annuelle chez le vétérinaire. Or, ce rendez-vous est l’occasion de faire un examen complet et de détecter un éventuel problème, surtout chez un animal vieillissant. De plus, en cas d’hospitalisation, il peut être amené à côtoyer d’autres chats qui pourraient lui transmettre une maladie comme le coryza. Mieux vaut donc tenir à jour son carnet de vaccination !

 

QUAND FAIRE VACCINER SON CHAT ?

Les premières vaccinations seront effectuées entre la 8e et la 10e semaine de vie car, auparavant, les chatons sont protégés par l’immunité maternelle et le vaccin éventuellement inoculé serait capté et inactivé par les anticorps encore présents dans le sang.

Le rappel s’effectue 3 à 4 semaines plus tard, puis tous les ans en une dose unique.

En ce qui concerne le vaccin antirabique, rappelons que la France est déclarée indemne de rage depuis avril 2001. Le vaccin n’est obligatoire qu’en cas de voyage à l’étranger et d’expositions. Les chatons seront vaccinés à l’âge de 3 mois et le vaccin est valable un an en France.

 

VACCINER SON ANIMAL C’EST LE PROTEGER

Date de dernière mise à jour : 06/02/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site